Devenir maître d'apprentissage

Les conditions requises pour être maître d’apprentissage

Chargé du suivi de l'apprenti tout au long de son parcours de formation et de sa bonne intégration au sein de l'entreprise, le maître d'apprentissage contribue à la réussite du contrat.

Chaque apprenti doit être suivi par un maître d’apprentissage (Art. L6223-5 à L6223-8 et R6223-22 modifié par le décret de décembre 2018).

Le maître d’apprentissage peut être l’employeur, l’un de ses salariés ou le conjoint-collaborateur.

Ses missions :

  • contribuer à l’acquisition par l’apprenti, des compétences correspondant au diplôme ou titre préparé
  • accueillir, guider et encadrer l'apprenti dans l'entreprise
  • assurer les relations avec le CFA
  • accompagner l'apprenti dans la découverte de son métier

Conditions d'exercice des fonctions :

  • être majeur, volontaire et offrir toutes les garanties de moralité 
  • être titulaire d’un diplôme ou d’un titre relevant du domaine professionnel correspondant à la finalité du diplôme ou titre préparé par l’apprenti et d'un niveau au moins équivalent et justifier d'une année d’exercice d'un activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti

  • ou justifier de 2 années d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti.

Plusieurs salariés peuvent se partager le rôle du maître d'apprentissage. Il suffit de désigner un réfèrent qui sera en charge de la liaison avec le CFA.

Le nombre maximal d'apprentis pouvant être accueillis simultanément dans une entreprise ou un établissement est fixé à deux par maître d'apprentissage. Le maître d'apprentissage peut également accueillir un apprenti supplémentaire dont la formation est prolongée en cas d'échec à l'examen.

Attention : certaines conventions collectives, notamment celle de la coiffure, peuvent réduire le nombre maximal d’apprentis accueillis par maître d’apprentissage.

Pour certains secteurs, des conditions supplémentaires sont exigées (pièces non obligatoires pour l’enregistrement du contrat d’apprentissage) :

  • Bâtiment : depuis le 27 janvier 2013, le formateur salarié doit être titulaire du titre de Maître d’Apprentissage Confirmé. Les maîtres d’apprentissage ont un an à compter de la signature du contrat pour obtenir ce titre. Ce délai est porté à deux ans pour les personnes exerçant la fonction de maître d’apprentissage pour la première fois
  • Hôtel/Café/Restaurant : le permis de former est une obligation de formation qui incombe à tous les maîtres d’apprentissage, depuis août 2013.

Former vos maîtres d'apprentissage

L'employeur veille à ce que le maître d'apprentissage bénéficie de formations lui permettant d'exercer correctement sa mission.

La formation du maître d'apprentissage permet de:

  • connaître l'environnement réglementaire du contrat d'apprentissage
  • appréhender son rôle de tuteur en intégrant la psychologie du jeune
  • améliorer ses pratiques
  • comprendre les spécificités pédagogiques de l'alternance

Il existe des formations pour se préparer au rôle de maître d'apprentissage (formation à distance, certification, ...). Consultez le site ArtiBretagne Formation : accompagner un apprenant. Contacter le Conseil de la Formation ou votre OPCO pour connaître les éventuelles prises en charge.

Les + :

  • La relation maître-apprenti est enrichissante pour les deux parties, les maîtres d’apprentissage se félicitant souvent d’avoir découvert chez leurs apprentis, outre une véritable motivation et un regard neuf sur leur profession, des connaissances nouvelles sur les dernières techniques et innovations de leur secteur.
  • L'exercice des fonctions de maître d'apprentissage pendant  6 mois permet d'acquérir 240 euros sur son Compte Personnel de Formation (CPF), quelque soit le nombre d'apprentis concerné.

Mise à jour : 02/2020