Bénéficier de parcours individualisés

Tous les apprentis peuvent bénéficier d’un accompagnement tout au long de leur formation dans un Centre de Formation d’Apprentis (CFA). Ce suivi peut être lié à différentes situations : difficultés scolaires, personnelles, financières. Il peut aussi dépendre du parcours que chaque apprenti a suivi avant d’intégrer le CFA.

Différents outils sont utilisés pour accompagner les apprentis :

  • Le positionnement
  • Les parcours individualisés
  • Les emplois du temps individualisés
  • Le soutien scolaire
  • La médiation

Le positionnement

Dans un souci de qualité de services et d’accueil, et pour répondre au cahier des charges du Conseil Régional, les CFA ont mis en place des évaluations, notamment dans le domaine de l’enseignement général, à destination des candidats à l’apprentissage. Ce bilan est suivi d’un entretien avec un représentant du CFA : l’objectif est d’analyser et d’interpréter les résultats de l’évaluation. La finalité étant de déterminer le parcours de formation le mieux adapté.

Quel objectif ?

Permettre à l’équipe pédagogique de vérifier les acquis des futurs apprentis, de mieux connaître chaque jeune, d’envisager un accompagnement (pédagogique et/ou social), de personnaliser le cas échéant son parcours de formation (personnalisation de l’emploi du temps).

A quel moment se déroule le positionnement ?

Idéalement avant la signature du contrat d’apprentissage ou au plus tard la première semaine de cours au CFA.

Quelles conséquences sur le parcours de formation ?

Le positionnement débouche sur la mise en place d'un parcours de formation :

  • Parcours classique : le candidat suivra le parcours prévu dans le cadre de la formation ;
  • Parcours classique avec soutien scolaire : pour les candidats qui nécessitent une pédagogie adaptée à leurs difficultés ;
  • Parcours individualisé : parcours qui prendra en compte les acquis du candidat.

Les parcours individualisés

Un apprenti peut bénéficier d’un parcours individualisé s’il est déjà titulaire d’un diplôme de même niveau ou supérieur à celui qu’il prépare. Le contenu de la formation sera alors adapté en fonction de ses acquis. Certains parcours de formation nécessitent au préalable l’accord des services académiques : une procédure dérogatoire est alors lancée par le CFA.

Quel objectif ?

L’objectif est d’adapter le parcours de formation envisagé en fonction du cursus antérieur des futurs apprentis. Un renfort d’enseignements dans le domaine professionnel et d’une dispense de la plupart des enseignements généraux sont généralement envisagés.

Comment cela fonctionne-t-il ?

  • Le CFA vérifie la cohérence de la formation envisagée par le candidat et son futur employeur ;
  • Une évaluation des acquis (positionnement) peut être nécessaire pour envisager, le parcours de formation à mettre en place ;
  • Le cas échéant, le CFA constitue un dossier de demande de dérogation qui devra être validé par l’employeur et soumis à l’étude des autorités académiques.
  • Une fois la dérogation accordée, le parcours de formation peut être mis en place et l’apprenti pourra éventuellement bénéficier d’un emploi du temps individualisé.

Les emplois du temps individualisés

Dans certaines conditions, les apprentis qui suivent une formation dans le cadre d’un parcours individualisé peuvent bénéficier d’un emploi du temps adapté. L’apprenti devra justifier les diplômes déjà obtenus afin de déterminer les dispenses à envisager. Dans la mesure du possible, les enseignements généraux sont remplacés par un renfort dans les matières d’enseignement professionnel.

D’autre part, il est possible, avec l’accord de l’employeur, de diminuer le temps de formation au CFA au profit d’un retour en entreprise (1 jour maximum par semaine de formation au CFA).

L’emploi du temps ainsi établi doit être scrupuleusement respecté par l’apprenti.

Le soutien scolaire

Les CFA mettent en œuvre des dispositifs de soutien scolaire qui ont pour objectif d’aider à l’acquisition de méthodes de travail et des savoirs. Les établissements spécialisés ou les organismes d’accompagnement et d’insertion travaillent en partenariat avec les CFA.

La médiation

Les CFA proposent un accompagnement pour les apprentis qui ont besoin :

  • d’écoute ou d’aide face aux difficultés sociales, financières et administratives, de solutions d’hébergement et/ou de transport ;
  • d’une médiation professionnelle dans le cadre des difficultés rencontrées en entreprise ou au CFA.